L’hypnothérapeute s’adresse à votre Inconscient

Ne soyez pas vexé …. en apprenant qu’il s’adresse à lui comme à un enfant de 6 ans ! L’Inconscient emmagasine les événements de notre vie, les informations de l’environnement et nous indique la voie à suivre. C’est lui qui guide 90% de nos actes. Durant toute la vie, il accumule de l’information. Mais, en matière d’évolution de fonctionnement, il s’est arrêté de progresser très tôt. En effet, sa façon de fonctionner, ses réactions, sont tout à fait comparables à celles d’un très jeune enfant.

En hypnothérapie, nous nous adressons à l’Inconscient, pour cela, l’hypnothérapeute doit être capable de repérer les signes de transe hypnotique. Le langage utilisé est imagé, les métaphores sont souvent utilisées.
Il trie, traite et organise l’information de façon très simple, très basique. Il propose des solutions qui sont tout à fait autres que celles qu’un raisonnement «logique et très mental» pourrait amener.
C’est pour cette raison que nous gagnons énormément de temps en hypnothérapie.

Comment cela se passe ?

La 1ère séance dure environ 1h30. Lors de cette première séance, il est possible que nous ne ferons pas d’hypnose. Je vous écouterai, vous interrogerai afin de cerner l’origine de votre problématique et vous permettre de comprendre comment nous allons travailler. Je répondrai à toutes vos questions, vous expliquerai comment fonctionne l’hypnose. Ensemble, nous définirons votre objectif afin que votre flèche, connaissant la cible, puisse l’atteindre aisément et je vous proposerai un plan d'actions.

Les séances suivantes durent environ 1 heure.

 

Comment ça fonctionne ?

En hypnose dissociante :

L'hypnose thérapeutique n'a absolument rien à voir avec l'hypnose de spectacle. Il ne s'agit en effet pas de faire du théâtral, mais d'aider une personne à s'épanouir psychiquement. Ainsi, un hypnothérapeute ne recherche pas les effets spectaculaires mais à provoquer des changements intérieurs positifs.

L'hypnose permet une communication efficace entre le thérapeute et son sujet. Le conscient étant limité par ses croyances, l'hypnothérapeute s'adresse à la partie la plus profonde de la psyché du sujet appelée Subconscient. 

L'état hypnotique permet donc de s'adresser au subconscient, mine de ressources peu disponibles à l'état d'éveil ordinaire. Elle permet un décodage au niveau inconscient de nature à générer des modifications et changements durables.

Mais que se passe-t-il exactement quand on est dans cet état ? Pour comprendre comment cela fonctionne, il faut tout d’abord définir ce qu’est l’esprit humain et comment il marche. Je vous invite à consulter la page "L'esprit humain" dans la rubrique "En savoir plus".

En hypnose humaniste :

Pendant la séance d’hypnose humaniste, vous rêvez tout en restant conscient. Vous ne dormez pas, vous ne perdrez pas le contrôle de la situation, vous êtes à la fois ici et ailleurs. C’est une expérience étonnante et ceux qui l’ont vécue ne semblent pas le regretter !

Comme la nuit, lorsque vous rêvez « en vrai », vous voyez, entendez, ressentez des choses parfois bizarres… Vous transformez des symboles car vous discutez avec votre inconscient et son langage est symbolique. Qui vous attend au coin de ce bois, au fond de cette grotte ? Un centaure, un chevalier ou un dragon ? Il arrive aux plus chanceux de rencontrer une fée, ou un mage…

Vous restez l’auteur et l’acteur de votre transformation et il vous suffit de souhaiter très fort le changement qui est en vous pour le voir éclore… grâce, entre autres, à votre « baguette magique » !

Pour réussir, il faut d’abord « aimanter l’aiguille de votre boussole » : bien définir l’objectif que vous souhaitez atteindre et vous demander si vous êtes prêt pour cette métamorphose. t nous ne réussirons qu’ensemble. Sans vous, je ne peux rien faire !

Cela prend du temps… du temps pour vous découvrir, du temps pour faire des liens, du temps pour laisser remonter toutes ces douleurs enfouies. Nous ne ferons pas d’hypnose à chaque séance car la parole libère et l’hypnose transforme. Et les deux sont indissociables !

Une thérapie en hypnose humaniste reste néanmoins une « thérapie brève » et 6 ou 7 séances, parfois moins, sont généralement suffisantes pour vous permettre de retrouver votre sérénité.

Je travaille par ailleurs en synergie avec les professionnels de santé qui vous entourent. Je ne pose aucun diagnostic et je vous demande de ne jamais arrêter un traitement en cours tant que votre médecin n’aura pas constaté votre guérison. L’hypnose humaniste vous aide à mobiliser vos ressources intérieures et cela suffit parfois pour que vous guérissiez mais ce n’est pas systématique. Dans tous les cas, elle vous permet de vous sentir mieux dans votre tête et dans votre corps et de retrouver de la force pour vous projeter dans l’avenir.

En tant que praticienne en Hypnose, je vous accueille dans le non jugement, le secret professionnel, la bienveillance.

Je prends connaissance de ce qui vous caractérise, de votre histoire et parcours de vie. Mon rôle est de vous rassurer, d'accueillir votre parole, de vous écouter. Le but est de vous apporter des techniques de réflexions et de questionnements qui vont vous permettre d’aborder d’une autre façon votre objectif afin de le rendre plus rapidement accessible.

C'est un "travail d'équipe", de Patient à Praticien. Je suis là pour vous soutenir et vous aider à mieux appréhender la suite de la thérapie.

 

Code de déontologie

Je m'engage à tenir confidentielle toute information recueillie en consultation. Je ne divulgue pas les résultats de mon intervention à des tierces personnes ou à votre médecin sans votre accord préalable.

Mon intervention s’inscrit dans le respect de la personne et de votre demande ainsi que dans une démarche « écologique » soucieuse de votre intégrité psychologique et physique. Je ne tire aucun bénéfice, direct ou indirect, des effets de ma démarche thérapeutique.

Je ne formule pas de diagnostic et je ne fais pas suspendre un traitement médical en cours, je ne m’oppose pas plus à une intervention chirurgicale. Je me fais un devoir que de vous apaiser, de vous soulager ou d’atténuer jusqu’à l’extrême limite de mes moyens, la souffrance qui est la vôtre.

Je ne reçois pas en consultation les mineurs ou les déficients mentaux hors de la présence de leur parents ou de leur tuteur légal sauf si ces derniers m’en donnent l’autorisation tacite et qu’il apparaît nécessaire que ce soit fait ainsi.