Quelles sont les différentes formes d’Hypnose ?

Il existe aujourd’hui plusieurs façons de pratiquer l’hypnose. Chacune a sa spécificité qui lui est propre, ne se pratique pas de la même façon et ses effets ne sont pas les mêmes. On distingue 4 grandes formes d’hypnose reconnues :
 

L’Hypnose Classique : elle est la plus ancienne, pratiquée depuis le XIX siècle. Elle est également utilisée dans le monde du spectacle, mais elle est avant tout un outil thérapeutique. La personne hypnotisée est dans un état semi-conscient. L’aspect spectaculaire de cette hypnose a toujours éveillé l’intérêt mais aussi le scepticisme du grand public. L’Hypnose Classique sert essentiellement pour travailler sur le corps et pour résoudre des problèmes dont les racines ne sont pas trop profondes.

L’Hypnose Ericksonienne : développée au début du XXe siècle, elle est l’une des formes d’hypnose la plus connue aujourd’hui. Elle tire son nom de son créateur, le psychologue Milton Erickson. Il a œuvré dans les années 1950 a créer des outils plus invisibles et indirects comparés à l’Hypnose Classique. En théorie elle peut s’appliquer à tout type de personne. Utilisée de manière thérapeutique, elle permet, par l’intermédiaire de suggestions indirectes, de mettre en oeuvre de profonds processus de changement et de guérison.

 

La Nouvelle Hypnose : développée dans les années 1970 par les successeurs d’Erickson, et enrichie par la PNL (Programmation Neuro-Linguistique). Elle prend logiquement la suite de l’Hypnose Ericksonienne, en apportant l’idée d’œuvrer dans un domaine plus vaste, plus humain que purement médical. La Nouvelle Hypnose permet les mêmes soins que la version Ericksonienne et prend en compte en plus de la santé, la qualité de vie au quotidien de la personne et la réalisation de ses rêves.

 

L’Hypnose Humaniste : elle a été développée à partir des années 2000 par Olivier Lockert et patricia d'Angeli. Sa particularité fondamentale tient au fait que le thérapeute ne s’adresse plus à l’Inconscient de la personne, mais à sa grande Conscience, aussi appelée “Conscience Majuscule“. Au contraire d’un endormissement, le patient expérimente un état d’unification, plus éveillé qu’à l’ordinaire. Il reste conscient en permanence. L’Hypnose Humaniste permet de traiter chaque problème ou situation en Conscience, c’est-à-dire par soi-même, guidé par le thérapeute et en tenant compte du sens de ce qui nous arrive.